la fée pourrie

20 mai 2009

On commence dangereusement à se rapprocher de la France...


m_cagoule

Défiler masqué sera bientôt hors-la-loi dans le canton de Vaud

Sur les manifs qui dégénèrent, le débat parlementaire dérape
LOI ANTICAGOULES • Le Grand Conseil vaudois vote l’interdiction de défiler masqué. Entre la droite et la gauche, les invectives pleuvent.

Le port de cagoules, de masques et de «tous autres dispositifs ayant pour effet de dissimuler le visage» sera interdit dans les manifs. Le Grand Conseil vaudois a adopté hier en premier débat (64 oui, 51 non et 5 abstentions) la loi ficelée par la ministre radicale Jacqueline de Quattro en réaction aux échauffourées survenues lors de la venue de Christoph Blocher au Comptoir suisse en septembre 2007. Une courte majorité
de députés a toutefois renoncé à inscrire au rang des délits «la tentative» et «la complicité».

La gauche et les crapules
Le rapport de force avait beau être clair d’entrée de jeu, les députés ne se sont pas épargné un débat d’entrée en matière fastidieux, parsemé de détours et de dérapages. La droite s’est ingéniée à dépeindre le tableau d’une gauche complice des casseurs et des malfrats. Pour le député de l’Alliance du centre Jacques-André Haury, «la gauche trouve toujours des arguties lorsqu’il s’agit de s’opposer au travail de la police et de favoriser les crapules».
«J’ai l’impression que la gauche est toujours du côté des délinquants», a renchéri l’UDC François Brélaz. A quoi le socialiste Olivier Gfeller ripostait en faisant un rapprochement entre le député UDC et le Ku Klux Klan. Bienvenue au Grand Conseil vaudois...
C’est pourtant à une très large majorité (90 oui, 26 non et 15 abstentions) que les députés sont entrés en matière sur la loi anticagoules. Un score qui s’explique par le ralliement d’une bonne partie de la gauche. Les socialistes et les Verts jugent excessif d’interdire par principe le port de masques ou de cagoules dans les manifs. Mais certains d’entre eux craignaient qu’en refusant l’entrée en matière, ils ne prêtent le flanc à l’accusation de laxisme. Ils n’ont donc pas suivi l’avis du rapport de la minorité de gauche de la commission, qui plaidait pour le renvoi du projet au Conseil d’Etat. Seul A gauche toute! refusait catégoriquement cette «restriction scandaleuse au droit de manifester», selon les termes du député Jean-Michel Dolivo.
A droite et au centre, pas un député ne s’est trouvé pour contester cette mesure. «L’effet dissuasif de la perspective d’être identifié favorise l’ordre public, a plaidé la radicale Martine Fiora-Guttmann, auteure du rapport de majorité de la commission. «Les casseurs causent un tort considérable au fonctionnement de la démocratie», a lancé Jérôme Christen, président du groupe Alliance du centre.

Les communes tancées
Lors de l’examen détaillé du projet, la gauche a tenté d’adoucir le texte de loi. Le socialiste Grégoire Junod a proposé que l’interdiction de défiler masqué soit l’exception, et non la règle. A l’approche d’une manifestation jugée «à risque», la commune concernée pourrait décider de bannir les cagoules. Une proposition qui a été rejetée à une assez courte majorité. Pour la combattre, la conseillère d’Etat Jacqueline de Quattro s’en est prise aux autorités communales: «Les communes ont déjà la compétence d’interdire une manifestation, mais elles n’en usent pas assez souvent!»
Le projet du gouvernement a toutefois été modifié sur un point. Les députés ont renoncé d’extrême justesse (62 oui, 61 non et 1 abstention) à inscrire aussi la tentative et la complicité au rang des délits. «La tentative de port de cagoule, la complicité de port de cagoule, c’est quoi?», a ironisé Jacques-André Haury. Peut-être les députés auront-ils trouvé la réponse avant le deuxième débat, qui est agendé à mardi.

[MICHAËL RODRIGUEZ in Le Courrier]


Posté par mamzell pourrie à 10:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]


29 novembre 2008

Jacques Mesrine

Film ennemi publique n°1 de votre porte-monnaie!

(et pour continuer dans les mauvais [comme le film] jeux de mots: Si vous avez l'instinct de mort, foncez-y!)

Posté par mamzell pourrie à 19:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

05 novembre 2008

Casse la Barack!


Youhou Youpie,
Le Capitalisme est sauvé!



Ouais j'reviens. J'sais pas pour combien de temps. Mais ça bouillone trop. Bon après, y a 99% d'chance que ma flemme reprennent le dessus... On verra bien!


Posté par mamzell pourrie à 05:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 mai 2008

La vie est belle

lavieestbelle_470px
Cher amis, La vie est belle! cliquez ici pour l'entendre chroniquée lXl

Cher Eric,

Merci.
Entendre ta mauvaise humeure chaque matin enlève un peu de la mienne…
Ta chronique est un soulagement quand mon premier oeil commence à s’entouvrir au joli chant vibrant de mon petit et mignion téléphone portable et que l’on se souvient que l’on vit dans ce monde-ci…
Continue à ouvrir ta bouche chaque matin, ça nous fait tellement de bien!
big up!
 

Posté par mamzell pourrie à 11:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 mars 2008

On the road again

On_the_road_again_by_missrotten
illust': Sur la route, quelque part en France.

Posté par mamzell pourrie à 12:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


J'en ai marre de toute cette merde...

J__en_ai_marre____by_missrotten
illust': Pour la school, Affiche n°4. 3D & 8 mots.

Posté par mamzell pourrie à 12:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

19 février 2008

Sweeney Todd de Tim Burton

Impatiente, j’attend avec envie le début de la séance.
Ça commence.

Première scène ; oui, c’est bien du Tim Burton, l’ambiance est là, lugubre, magique.
Bien que magnifique, les faufilements dans les rues sombres de la deuxième scène sont un peu trop artifici
els, on se croirait presque dans un jeu vidéo… dommage.
Puis les scènes s’enchaînent et se ressemblent, bien malheureusement. Le décor est toujours aussi merveilleux mais la musique, pilier du film, est monotone. Tout le temps le même rythme, le même tempo, le même timbre – excepté au début, un chant aigu de Jayne Wisener qui vient briser un peu de cette monocordie.
Malgré un tableau exquis en guise de dernière scène, l’amer est là. Certes il y a eu de fabuleux instants – danse de joie entre le fascinant Johnny Depp et la très intrigante Helena Bonham Carter- mais aucune surprise, principalement due à la musique. Elle est décidément beaucoup trop attendue et fade. J’aurais bien aimé être surprise.

sweeney_todd_2

Posté par mamzell pourrie à 20:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 janvier 2008

Mystère et boules de gommes (j'ai jamais compris d'où venait cette expression, si vous avez la réponse...)

Je ne sais pas de quoi seront fait mes 4 prochains mois...
Tout se joue dans environs 22 heures et 30 minutes...
Hahaha c'est assez marrant à vrai dire!


ps: "Skins", ouaisouais nouvelle série pour ado, etblaetblaetbla... bon bref j'ai vu toute la première saison... y a du bon et du moins.... Mais c'est pas la discussion d'aujourd'hui.
Ben dans cette série, y a un personnage "Tony". Il fait des mic et des mac avec ses potes et ses copines juste parce qu'en fait, il a peur de s'ennuyer. Il crée des histoire afin de pimenter son petit quotidien dans sa petite ville morose... Au finale... j'crois que c'est souffrir du même symptôme quand on a toujours pas fini ses travaux à, maintenant, 22 heures 14 des examens.... ^^

edit: à 4h des exams, tout n'est pas encore fini... ouais reste même un bon paquet! :P

Posté par mamzell pourrie à 11:33 - Commentaires [2] - Permalien [#]

26 décembre 2007

facebook is your very very very big brother and myspace is your mother

"Oooh tiens, elle est amie avec elle sur jenesuispasunvoyeurmaisquandmême? mais elles se saluent jamais!"
"Oooh tiens, ils doivent être bon potes, ils sont amis sur jetemattetumemattes."
"Oooh tiens, ce perdu a plus d'amis que moi! merde."
"Oooh tiens, ils sont amis sur jesuispastonamidanslarealitémaissurlenetoui et sur magueulenephotopartoutsurmapage! Tu crois qu'il y a quelque chose entre eux?"
"Oooh tiens, j'vais exprès sur mavieesttropinteressantet'asvu pour savoir quel sexe l'interesse mais elle a pas répondu à cette question... merde."
"Oooh tiens, elle a un chat."

...



Non, c'est obligé, ils sont trop fort. Malgrès toi, tu deviens jaloux, voyeur, pervers. T'as curiosité est devenue mauvaise et malsaine... Bravo les gars!



Edit du 06.01.08: (ha oui, bonne année en passant).

"Ah, et puis un truc, les kids. C'est quoi ces conneries de Facebook?
Alors voilà,  vous vous regroupez sur une grosse plate-forme, sous vos noms réels, à la base pour retrouver vos potes d'enfance, mais oui.
Ensuite vous vous réunissez en vaste tribu du net... pour vouws bombarder d'infos et d'images. Formi, fotmi, formidable.
Mais euh... c'est venu à l'esprit de personne que vous êtes en train de faire de vous-même juste le boulot qu'aucun service de renseignements le plus tordu (KGB de Staline, CIA de Nixon, ce genre), aucun Big Brother ait pu imaginer mettre au point dans ses rêves les plus paranoïaques?
Tout est là, haut et fort: ce fameux dossier avec tous les freaks du pays. Vous l'avez monté de vos propores mains! Quelle classe!
Je sais, le concept de révolution est vieiloot, surfait, dépassé.
Je sais, le truc le plus dangereux que vous risquez de faire de votre vie, c'est encore d'écouter un disque de MC5. Seulement là, désormais, vous êtes à un clic que ça se sache.
Terrorisé? Il y a sans doute de quoi. "

[Philippe Manoeuvre dans son edito de Rock&Folk de janvier 2008.]

 

Posté par mamzell pourrie à 22:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

12 novembre 2007

...

Dis-moi, toi, pourquoi on est là....?

Posté par mamzell pourrie à 21:57 - Commentaires [5] - Permalien [#]